top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMisti Fae

Aimer Vos Ennemies Sur La Scène Mondial Partie 3/3


Sentant que les événements mondiaux deviendraient assez intéressants et éducatifs en termes d'amour de vos ennemis au niveau mondial, j'ai attendu un certain temps pour faire ce troisième et dernier blog sur le thème. Je vous invite à jeter un œil à mes 2 blogs précédents sur l'amour de vos ennemis, le premier, l'ennemi intérieur et le second, l'ennemi dans les relations quotidiennes avec le triangle Karpman. Un examen de ceux-ci serait de nous rappeler ce que les maîtres ont dit sur les sujets, dont beaucoup que j'ai inclus dans les 2 blogs / vidéos précédents.

Concernant l'ennemi intérieur, que nous devenions nous-mêmes notre pire ennemi, il est dit : «Il n'y a pas d'ennemi en dehors de notre âme. Les vrais ennemis vivent en nous : colère, ego, haine et avidité » Bouddha. La citation suivante d'un proverbe sénégalais Mandinka semble complémentaire : «S'il n'y a pas d'ennemi à l'intérieur, l'ennemi sans ne peut faire de mal». Tout ce qui est en nous est projeté vers l'extérieur, comme ci-dessus, ou comme ci-dessous, donc ci-dessus.

L'ennemi perçu extérieurement dans nos relations est alors « toute souffrance est causée par l'ignorance. Les gens infligent de la douleur aux autres dans la poursuite égoïste de leur propre bonheur ou satisfaction », Bouddha. Si vous voulez la paix, vous ne parlez pas à votre ami, vous parlez à vos ennemis. « Desmond Tutu. "Il est facile d'aimer votre ami, mais parfois la leçon la plus difficile à apprendre est d'aimer votre ennemi", Sun Tzu. Dans mon deuxième blog, j'ai également développé le triangle de Karpman, ou le cycle de souffrance qui crée la victime, l'intimidateur et le sauveur. Chacun de ces rôles a tendance à se produire lorsque nous sommes coincés dans une position ou une position égoïste, soit en diminuant ou en épuisant (victime, intimidateur respectivement) ou en contournant l'autre ou en volant l'opportunité de croissance de l'autre en tant que Sauveur.

Pour comprendre l'ennemi sur la scène mondiale, il faut comprendre que la pensée se forme dans une forme collective. Ceci est connu comme un égrégore. Ce qui est précisément un égrégore ? Wikipedia explique : « Egrégore est un occulte concept représentant un distinct entité non physique qui provient d'un groupe collectif de personnes. Historiquement, le concept faisait référence aux êtres angéliques, ou observateurs , et les rituels et pratiques spécifiques qui leur sont associés ...

Plus contemporain, le concept a fait référence à une manifestation psychique, ou forme de pensée , survenant lorsqu'un groupe partage une motivation commune : être composé et influencer les pensées du groupe. Le symbiotique la relation entre un égrégore et son groupe a été comparée aux concepts plus récents et non occultes du société (comme un personne morale ou entité juridique ) et le même ".

Traiter les « ennemis » au niveau mondial est encore plus compliqué car nous ne sommes pas seulement confrontés à des individus, couples, et les familles mais les grandes entités comme les nations, religions, culture, mouvements, et les partis politiques auxquels adhèrent les grands collectifs nourrissant ainsi la forme de pensée et l'entité échange en nourrissant l'individu qui ressent un sentiment d'appartenance. Mais que se passe-t-il si nous n'adhérons plus ou ne grandissons plus à la façon dont les groupes pensent ou veulent simplement une expérience différente ? La relation est symbiotique, si vous vous retirez, cette forme de pensée se nourrit d'émotions, et c'est généralement lorsque celui qui part est ostracisé, bouc émissaire, mur de pierre, aliéné et, pour utiliser un terme de culture populaire, « annulé» pour leur choix, ou position qui va à l'encontre de l'égrégore. Cela peut être très difficile pour un individu, surtout si son identité ou son sens de la survie dépend de l'égrégore.

Il s'agit des règles majoritaires ou de la mentalité de taureau qui utilisent la force et la force en nombre mais qui sont infiniment exclusives aux voix minoritaires ou dissidentes. Cela a été observé avec la censure du président des États-Unis et de bon nombre de ses partis politiques et partisans par Big tech parce que son récit se heurtait au leur. Un autre exemple d'actualité, la récente diabolisation de ceux qui ne veulent pas être vaccinés. Dans les deux cas, nous pouvons voir comment l'égrégore apparemment plus dominant rend la vie difficile à ceux qui se dissident et s'opposent à cela. La fréquence inférieure « démonise, puis divise et conquiert» s'active et en bref, nous dé-évoluons au lieu d'évoluer.

Le conte amérindien suivant soutient l'idée d'alimenter le positif et de mourir de faim avec l'endroit où nous concentrons notre énergie.

L'histoire de deux loups:

Un vieux Cherokee enseigne à son petit-fils la vie. "Un combat se déroule en moi", a-t-il dit au garçon. « C’est un combat terrible et c'est entre deux loups. L'un est mauvais - il est la colère, l'envie, le chagrin, le regret, la cupidité, l'arrogance, l'apitoiement sur soi, la culpabilité, le ressentiment, l'infériorité, les mensonges, la fausse fierté, la supériorité et l'ego."

Il a poursuivi : «L'autre est bon - il est joie, paix, amour, espérance, sérénité, humilité, gentillesse, bienveillance, empathie, générosité, vérité, compassion et foi. Le même combat se déroule en vous - et à l'intérieur de toutes les autres personnes aussi."

Le petit-fils y a réfléchi une minute et a ensuite demandé à son grand-père: «Quel loup gagnera?"

Le vieux Cherokee a simplement répondu : «Celui que vous nourrissez."


Dans notre haute technologie, dominée par l'écran, vivez à travers le monde virtuel et contrôlé par les médias traditionnels, où nous sommes continuellement bombardés d'informations, déchiffrer la vérité des mensonges est difficile. Quelle est la vérité ? Est-ce seulement subjectif ? Comment discerner ? À qui faisons-nous confiance ? Le sujet de la vérité mérite plusieurs volumes, mais la réponse courte est oui, la vérité est connaissable. C'est selon le Dr David Hawkins qui a écrit le Power vs Force. Le pouvoir étant le pouvoir intérieur (donc notre Dieu étincelle) Force comme une imposition appliquée de l'extérieur qui nie notre liberté.

Le corps ne ment pas, les tests musculaires ou la kinésiologie le montrent en restant fort ou ferme lorsqu'il affirme une vérité ou quelque chose de positif pour nous, et il devient faible pour les faux, les négatifs ou lorsque quelque chose n'est pas bon pour nous. Les questions doivent être posées uniquement sous forme de questions fermées, donc des questions avec oui ou non comme réponse. Il est possible de le faire avec soi-même, mais il est important d'être centré pour ne pas influencer le résultat. C'est pourquoi il vaut mieux faire tester les muscles de quelqu'un d'autre. Une autre possibilité est d'utiliser un pendule.

Il a développé une échelle de 0 à 1000 des différents niveaux de conscience. Il explique la vue DIEU et Vie, le niveau de conscience, le taux (0-1000), l'émotion liée à chaque niveau et le processus. Ce travail mérite beaucoup plus d'exploration, je recommande vivement les livres de David Hawkins et il y a des vidéos disponibles sur youtube. Power vs Force et tout livre de David Hawkins est un must de guerrier spirituel.

Tous les niveaux inférieurs à 200 sont destructeurs dans la vie à la fois pour l'individu et pour la société dans son ensemble. Tous les niveaux supérieurs à 200 sont des expressions constructives du pouvoir. Le loup maléfique décrit des qualités inférieures à 200 et le bon loup a des qualités supérieures à 200.

Les vrais leaders inspirent la loyauté contre les imposteurs qui inspirent la peur. Regardez ce qui se passe actuellement au niveau mondial. Ceux qui poussent encore COVID, masques, injection poussent la peur. La peur n'est qu'à 100, elle se contracte, sépare ainsi son processus est le retrait, c'est-à-dire les blocages, la distanciation sociale et la dissimulation d'expressions avec masquage, les injections forcées d'un « vaccin» expérimental faussement appelé «vaccin». Ces mesures ont à leur tour des règles draconiennes qui l'emportent totalement sur les droits de l'homme et notre humanité souveraine. Ils désatomisent, privent du pouvoir les humains en les forçant à se conformer et à s'esclavage. Ceux qui mettent en œuvre ces mesures ne se soucient pas de vous, sont littéralement des psychopathes incapables d'empathie qui mentent, déforment et inversent la réalité pour que le mal soit bon et le bien est mauvais. Ils font les actes « mauvais» pointer du doigt afin qu'ils puissent avoir quelqu'un à blâmer. Ils se considèrent supérieurs au reste de l'humanité, de sorte que leur droit leur permet d'avoir des règles et des sanctions pour le reste d'entre nous, et ils ne sont pas comptés dans les règles qu'ils imposent. On dit qu'ils se nourrissent en fait de peur d'une énergie à basse fréquence qui tombe en dessous du niveau de conscience de 200. On l'appelle même Louche. Si nous regardons autour de nous ou regardons la télévision, nous pouvons voir que la majorité de la population mondiale fonctionne dans les niveaux de conscience inférieurs.

Voici la partie triste, la grande majorité est apathique, indifférente, ignorante ou, comme dans la matrice, préfère donner son pouvoir personnel et sa liberté et se faire dire quoi faire afin de maintenir quelque chose qui ressemble à de la liberté mais qui n’est pas. Encore plus étonnant, nous avons tous été horrifiés, pensant que ce qui s'est passé lors de la prise de contrôle nazie de l'Europe était incroyable lorsque nous l'avons vécu ou appris. C'est là que les accords de Nuremberg, qui ont renforcé nos droits de l'homme pour notamment empêcher l'expérimentation humaine, ont été créés. Encore, nous voici en 2021 en masse, hystérie médiatisée pour clairement un virus de l'arme biologique qui n'a pas tué plus de personnes que la grippe, c'est seulement et si vous pouvez faire confiance au nombre de décès signalés comme Covid a un remède qui ne coûte rien donc il est supprimé. Ensuite, les injections expérimentales sont déployées qui tuent et mutilent déjà des gens à vie. Plus récemment, des pays du monde entier lancent des « passeports de vaccins » qui excluent les personnes qui choisissent en toute liberté de ne pas subir l'injection expérimentale pour les raisons mêmes énoncées dans les accords de Nuremberg, à traiter EXACTEMENT comment les Juifs ont été traités par les NAZI. Comment se fait-il que nous permettions que cela se produise ? C’est encore un génocide, et nous répétons l’histoire, nous n’avons absolument rien appris de notre passé et nous le répétons.

Quels outils l'ennemi utilise-t-il au niveau mondial ? La réponse courte est la même que l'ennemi en chacun de nous : mentir à nous-mêmes et aux autres ; le complexe supériorité-infériorité, ou la domination/la soumission ne voyant pas que le soleil brille sur nous tous ÉGALEMENT, forçage et coercition, asservissement psychologique et tout à fait littéral, aller à l'encontre de nos volontés libres, et diviser pour mieux régner le séparatisme et l'isolement.

Quel est l’antidote ? Pour le mensonge, la tromperie, c'est la vérité et l'honnêteté. La vérité vous libérera. L'infériorité de supériorité n'est qu'une autre façon de dire l'intimidateur. L'antidote pour cela est la conscience d'observateur / témoin, l'équilibre intérieur et l'équanimité et la JUSTICE. Voyant que nous, et tout cela, sommes égaux sous Dieu et nous sommes des êtres souverains GRATUITS, des mini-Dieux en entraînant chacun à expérimenter sa propre perspective unique. La conscience d'unité-unité est l'antidote pour diviser pour mieux régner, nous sommes tous Un et où nous allons tout ce que nous allons un.

Il est temps de revenir à voir que les vertus et les valeurs saines sont normales et ne normalisent pas les vices. Donc, nous ne pouvons pas jouer les victimes de ces intimidateurs du genre très organisé et mauvais. Nous ne pouvons pas non plus espérer que nous allons être sauvés comme par magie parce que « nous sommes ceux que nous attendions» mais pas dans une victime ou une intimidation. Beaucoup diront, nous savons, nous voyons tout cela, mais à un niveau très pratique, que pouvons-nous faire ?

Je vais mettre fin à cela et répondre par une transmutation pratique des basses énergies vibratoires, et je donne tout le crédit à Sandra Ingerman. J'ai demandé à l'univers hier soir ce que nous faisons et comment savons-nous que nous sommes guéris.

Cette vidéo est apparue dans mes options YouTube : https://youtu.be/npo6nHGqGKk Cela s'appelle transformer vos pensées toxiques. Elle y dit que nous sommes tous connectés et One (voir ci-dessus). Toutes les pensées vont dans le collectif, même nos proches et même quand il ne leur est pas spécifiquement destiné. Nous sommes la pollution ; nous créons une énergie psychique toxique qui se transforme en web et collectif. Elle vous emmène dans un voyage chamanique mais essentiellement, le voici : 1. Reconnaître et ressentir l'émotion liée à la pensée toxique. 2. Demandez à votre moi supérieur, guides, DIEU de transmuter l'énergie de «., c'est-à-dire la colère » en amour et en lumière pour le plus grand bien de tous « ???? » Et si vous recevez quelque chose d'un autre, transmutez comment cela vous fait vous sentir dans l'amour et la lumière. Matt Kahn dirait alors de les bénir avec l'énergie vibrante positive et élevée, alors "que vous soyez béni avec une abondance d'amour".





1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page